Rituel

et ce silence
qui nous a été transmis
qu’en faisons nous


faudrait-il le scander
comme la mélopée
d’une très vielle sorcière


le bercer 
de nos doigts gourds


l’envelopper
des marges blanches
de nos sourires muets


nous cherchons la voix
qui dit
sans déchirer